Les référendums en Nouvelle-Calédonie

Les Calédoniens sont invités à se prononcer le 12 décembre 2021 sur l’accession du pays à la pleine souveraineté. Ce sera la septième fois.

Le référendum de 1958

Le premier référendum en Nouvelle-Calédonie a eu lieu le 28 septembre 1958 à l’initiative du Général de Gaulle.

Il s’agit pour les Calédoniens, au même titre que les Métropolitains, de voter pour ou contre la nouvelle Constitution, qui va servir de base à la Ve république. Pour les ultra-marins, il y a un autre enjeu : si les colonies françaises votent non, elles deviendront immédiatement indépendantes.

Le oui l’emporte à 80%. C’est la première fois que les Kanak participent à un scrutin.

Le référendum de 1987

Le deuxième référendum a lieu le 13 septembre 1987 : c’est le premier référendum d’autodétermination qui se solde par un non à 98%.

Le FLNKS avait appelé au boycott dans la mesure où il suffisait de se prévaloir de 3 ans de résidence pour pouvoir voter : le scrutin ne reflète donc l’opinion que d’une partie de la population.

Le référendum de 1988

Le 6 novembre 1988, c’est à nouveau la France entière et la Nouvelle-Calédonie, qui s’expriment par référendum pour entériner, ou non, les accords de Matignon-Oudinot.

La question : « Approuvez-vous le projet de loi soumis au peuple français par le Président de la République et portant dispositions statutaires et préparatoires à l’autodétermination de la Nouvelle-Calédonie ? »

Le oui l’emporte à 57%.

Le référendum de 1998

Le référendum s’est déroulé le 8 novembre 1998. Il s’agissait pour les Calédoniens de ratifier l’Accord de Nouméa. Cette fois-ci, le oui l’a emporté largement à 71%.

Le concept du vivre ensemble a commencé à porter ses fruits.

Le référendum de 2018

Le référendum de 2018 sur l’indépendance de la Nouvelle-Calédonie est un référendum d’autodétermination organisé le 4 novembre 2018 dans le cadre de l’Accord de Nouméa. Il s’agit du second référendum sur l’indépendance de la Nouvelle-Calédonie.

Le scrutin – marqué par une forte participation (81,01 %) – voit les votants répondre « oui » à 43,33 % et « non » à 56,67 % à la proposition d’indépendance.

Le référendum de 2020

Le référendum de 2020 sur l’indépendance de la Nouvelle-Calédonie est un référendum d’autodétermination organisé le 4 octobre 2020 dans le cadre de l’Accord de Nouméa.

Il s’agit du deuxième des trois référendums prévus par cet accord signé en 1998, après celui de 2018, et du troisième organisé sur l’indépendance de la Nouvelle-Calédonie, le premier remontant à 1987.

La question binaire : « Voulez-vous que la Nouvelle-Calédonie accède à la pleine souveraineté et devienne indépendante ? »  » soulève cette fois-ci de nombreuses réclamations au sein de la population calédonienne.

La participation est en hausse pour atteindre 85,69%. Les votants répondent « oui » à 46,74 % et « non » à 53,26 % à la proposition d’indépendance.

Le référendum de 2021

La date du dernier référendum de l’Accord de Nouméa a été fixée par le gouvernement français au 12 décembre 2021.

Cette date imposée en pleine crise covid, en période de deuil national en Nouvelle-Calédonie et pendant la campagne présidentielle de 2022, a amené les Indépendantistes à boycotter le 3ème référendum de l’Accord de Nouméa et une grande partie des institutions Kanak, dont notamment le Sénat Coutumier, dénonce cette date.

Sources : Calédonia TV – Wikipédia

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :