Les Écoles Populaires Kanak (EPK)

La revendication d’indépendance kanak en Nouvelle Calédonie à donner lieu au mot d’ordre : sortir de l’école coloniale avec la création des EPK sur tout le territoire de la Calédonie.

C’est en 1985 que le FLNKS, alors dirigé par Jean-Marie Tjibaou, décrète le boycott de l’école coloniale et la création des Écoles Populaires Kanak (EPK).

Les EPK vont essaimées dans l’espace rural en Nouvelle-Calédonie avec une pédagogie alternative et la défense des langues et de la culture Kanak.

Dans ce court reportage, nous retrouvons Madame Jorédié, qui a grandement participé à la création de ces EPK et créé une initiation au livre pour les tout-petits.

Pour aller plus loin : http://www.cnt-f.org/nautreecole/?Les-Ecoles-populaires-kanak-une

Sources : https://ddec.site/ – youtube

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :