Analyse du Comité Consultatif Coutumier Environnemental (CCCE) sur les impacts environnementaux du site industriel de Goro au dernier semestre 2022

Le mercredi 26 octobre 2022 dans l’hémicycle de la province Sud, le CCCE a participé au CICS (Comité d’Information, de Concertation et de Surveillance) prévu dans le cadre du rendu des 7 expertises, ordonnées par l’arrêté du 18 mars 2021.
A l’ordre du jour : présentation de la mission Green Cross France et Territoires, présentation de deux des sept expertises prévues par l’arrêté énoncé ci-dessus et point sur la situation environnementale du complexe de Prony Resources.

Les experts, Pierre-Yves Bard et Peter Robertson, ont tour à tour tentés d’apporter leurs analyses bibliographiques par visioconférence à deux questions posées dans l’arrêté :

  • Quelle est la capacité du Barrage KO2 à résister en cas de séisme ?
  • Quelle est la capacité de résistance de la berme de KO2 ?

Les deux experts ont préconisé les recommandations suivantes :
– le confortement en aval du Barrage KO2 ( Robertson) ;
– la construction nécessaire d’un barrage plus grand capable de stocker les éléments résiduels solides (Robertson) ;
– la mise en place d’un réseau de surveillance sismique dans la zone PRNC ;
– la mise en place de test en laboratoire afin d’évaluer le comportement des matériaux constituant le sol et sous sol de la zone.

Le Comité Consultatif Coutumier Environnemental a souhaité tout de même faire part de son mécontentement étant donnée la difficulté à avoir accès au site et à un suivi interne de la performance environnementale de Prony Resources New Caledonia prévu par le Pacte du Développement Durable du Grand Sud. Un problème qui n’arrange en rien l’image de l’industriel et qui ne permet pas de garantir à la population la bonne intégrité des installations classées sur site. Le doute est donc toujours de rigueur, en particulier face aux incidents qui ont eu lieu depuis le redémarrage de l’activité.

Prony Resources a dans un deuxième temps, apporté des éléments de réponses suites aux derniers incidents sur le site de Prony Resources New Caledonia :

-Infiltration de l’eau au niveau du KO2
PRNC avance 3 hypothèses, dont une est privilégiée. Elle correspondrait à une infiltration au niveau du barrage KO2 qui engendrerait une augmentation du débit d’eau et de la conductivité au niveau des drains au pied de la berne. PRNC préconise un déversant des résidus solides à proximité immédiate de la berme afin de produire un colmatage par des particules fines.

– Fuite sur l’émissaire marin.
Elle représente un problème récurrent mais jamais réglé. PRNC décrit l’incident comme la conséquence d’une rupture de collier de liaison. Les réparations sont en cours mais la question de la récurrence des incidents au niveau de cet émissaire est posée.

Le CCCE a déploré le manque de temps pour débattre sur les questions et les problématiques relevées durant la séance.

Un CICS est normalement prévu le 30 novembre 2022 pour la suite des rendus d’expertises.

source : post page LinkedIn du Conseil Consultatif Coutumier de l’Environnement (CCCE)

photo réalisée par David Blancher.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :