Pensivement soucieuse

Rester sur ses acquis c’est plus simple, c’est comme flatter un poisson.

Or j’aime changer de navire, ça ne m’empêche pas de garder les pieds sur terre.

Mon système bancaire sacralise l’argent,

Je lui donne de faux espoirs en préservant ma santé et mes enfants.

A ma naissance je coûte cher à la société et même après ma mort.

Quelle triste réalité !

Je me vois dans mes amis mais l’image rend flou.

Notre PIB est intéressant mais notre richesse du cœur est sous perfusion.

Ma conduite laisse à désirer, quelqu’un peut m’aider ?

Les assurances nous rassurent bien plus qu’elles nous assurent.

Le luxe attire à n’en plus finir, alors que le ventilateur de la raison tourne décemment.

C’est devenu difficile de rester sobre dans un monde où le consentement est censé être libre et éclairé.

Et quand le temps passera,

Le pouvoir de l’eau renaîtra,

Le mode « bavage de canne » en extinction,

La masturbation intellectuelle une offense.

Tout le monde  le verra, comme une envie soudaine de pisser.

C’est pourquoi je siffle l’indifférence, j’aime en silence et je danse pour oublier…

A méditer !

ETH Hélène

Le 24/11/2021 à Magenta

Copyright ETH Hélène - Article L. 111-1 du code de la propriété intellectuelle (CPI) : l’auteur d’une œuvre de l’esprit jouit sur cette œuvre, du seul fait de sa création, d’un droit de propriété incorporelle exclusif et opposable à tous. Ce droit comporte des attributs d’ordre intellectuel et moral ainsi que des attributs d’ordre patrimonial.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :