Repenser la façon de dire « école » en langues kanaks

Les anciens ont nommé avec attention l’institution scolaire en langues indigènes. Comprendre les raisons à l’origine de telles constructions linguistiques, c’est parvenir à déceler les fondamentaux qui préoccupaient les autochtones qui ont adopté l’école comme outil d’émancipation sociale et culturelle.

C’est à partir de cette réflexion que le document suivant a été élaboré. Il a d’abord fallu montrer l’ingéniosité linguistique autochtone à renommer certains éléments introduits par la colonisation, dont l’école. Ensuite, il a été fait une tentative de comprendre, dans une perspective ethnologique, comment les indigènes, à travers la langue, accordent implicitement à l’institution scolaire des fonctions qui incitent à la synergie des espaces pour une meilleure flexibilité sociale. L’analyse concernant la façon de dire « école » en langue de Nengone (Maré), une manière bien érudite à dimensions inclusives, est venu étayer les propos qui, par extension, posent les questions du sens de l’école et de son orientation au niveau du pays.

crédits photos : Yvanna Doï

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :