La construction des cases

Adam Jorédié et Tonton Blanc expliquent à un groupe de jeunes, étape après étape, comment sont montées les cases traditionnelles en pays Xârâcùù.

Ces cases sont destinées à accueillir les palabres et les discussions importantes régissant la vie des communautés

La recherche du bois (Pas n’importe lequel !), le montage des différents types de poteaux, puis la couverture et le recouvrement des murs par de l’écorce de niaouli et de la paille, sans oublier la flèche faîtière et ses conques, et bien sûr le chambranle, qui délimite la porte d’entrée.

Source : http://www.sorosoro.org/

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :