Aller au contenu principal

Evolution du mariage en milieu Kanak

Émergence ces derniers années d’une tendance aux mariages « corbeille » chez les jeunes kanaks, c’est à dire sans coutume, dans les nouvelles générations de couples dont les 2 mariés souvent, sont pourtant d’origine mélanésienne et parfois même issues de grande famille et de dynasties traditionnelles …


Plutôt que de condamner facilement, il faut analyser longuement…
Il y a certes les obligations et les exigences de la vie moderne, ne plus pouvoir attendre son tour civilement vu la multitude et le nombre qu’ils sont dans chaque génération, le mariage à la mairie, pour des avantages et une reconnaissance sociale, sociétale et administrative, les couples boursiers en reprise d’études, les militaires, les policiers etc …

Mon analyse personnelle me fait plutôt penser à un déséquilibre fondamental entre les obligations et les exigences de la coutume (dont ils estiment que le jeu, vu les conséquences, les dégâts et les séquelles personnels et familiales qu’ils ont vécu étant enfants, n’en valent pas la chandelle) et sa capacité à faire sens pour les nouvelles générations…

L’être humain est très basique dans sa manière de fonctionner et sur bien des aspects, si ce que je fais, je le fais parce qu’on me l’impose, que je ne sais pas trop ce que ça veut dire, que je ne vois que le côté contraignant, pénible, pécunier et exigeant, sans qu’on ne m’ait donné les codes, pour déceler le sens, que je n’ai moi-même pas cherché plus que ça à creuser, que j’ai vu aussi peut-être beaucoup d’hypocrisie et de tartufferie surtout de la part de ceux qui sont censés être irréprochables … Le jour où j’aurai à décider, je ne le ferai plus…

N’oubliez jamais que le culturel précédera toujours l’institutionnel, la morale précédera toujours le social, de même que l’identitaire et le psychologique précédera toujours le juridique, la citoyenneté et la nationalité …

Ces vieux et ces grands frères qui ont rendu malades et soumises leurs femmes à force de les traiter comme des moins que rien, qui ont beau jeu aujourd’hui (long ménage ne veut pas dire heureux mariage … surtout vu le côté tabou et honteux du divorce chez nous) de venir donner des conseils et des discours prémâchés aux jeunes, et en même temps de jouer les vierges effarouchées devant l’explosion des séparations, des familles monoparentales et donc d’enfants délaissés et parfois sans pères ni repères… Qui ont usé, souvent sous l’emprise de l’alcool, de violences et d’humiliations verbales, physiques, de chantage affectif envers leurs femmes, et leurs enfants et qui tombent des nues aujourd’hui devant la violence, l’alcoolisme et la montée de la délinquance, alors qu’ils ont créé des êtres sous tension avec des excuses toutes faites dont l’appréhension première à leur environnement et aux autres est d’abord et avant tout un rapport de force et de violence… Qui confondent les postures coutumières, religieuses, politico-sociales (qui rassurent leur egos, leurs paroles toutes faites et leurs places dans la société Kanak ou ce qu’il en reste) avec des vrais diagnostic, et un travail de fond sur ce qui ne va pas…

Ils sont les pompiers pyromanes et le terreau fertile qui a permis de faire pousser une bonne partie de la merde dans laquelle nous sommes actuellement…

Il faut les confronter face aux contradictions, aux incohérences de leur discours en particulier vis-à-vis de leurs vies …

Un commentaire »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :