La légende de la Province Rebelle et du Cagou

Il était une fois dans le Royaume de l’Arc-en-ciel un Roi nommé « Soleil ». Ce Roi régnait avec sagesse.

C’est dans un magnifique palais qu’il habitait au sommet de la Montagne des Rêves.

Les désirs du « Roi Soleil » étaient réalisés par quatre hauts dignitaires du Royaume. Ces quatre personnages avaient le pouvoir de se désincarner et de revêtir toutes sortes d’apparences. Ils étaient de bons génies dévouées au « Roi Soleil ».

Un jour, celui-ci envoya un émissaire inspecter une province lointaine du Royaume.

Ce dernier y trouva un grand désordre. Il fut mal accueilli. Tout allait de travers.

Les vassaux sombraient dans la corruption. Les sujets se rebellaient contre l’autorité du Chef. Ils transgressaient les ordres du « Roi Soleil ».

Après sa visite, l’homme s’en alla sans un mot faire son rapport au Souverain.

Il se présenta devant le « Roi Soleil » et se prosterna avec respect.

Le Roi lui dit : « Lève-toi mon ami et parle ».

Il prit la parole et dit : « Maître, la province Dama d’Eden s’est révoltée. Toutes les femmes sont nues et ont pris les armes. Ushhtt. Les Hommes ont pactisé avec les prisonniers ».

« Bon », dit le « Roi Soleil ».

Il appela les quatre génies et leur exposa la situation dans la Province rebelle.

Ceux-ci, en concertation avec le « Roi Soleil », décidèrent de réagir.

Les quatre génies fusionnèrent en un seul être, et prirent l’apparence d’une étoile filante qui s’envola vers les confins du Royaume pour observer les agissements des rebelles dans toute la province.

Quand ils eurent bien observé, les génies déguisés en étoile filante se métamorphosèrent en Aigle Royal.

Pendant trois jours, celui-ci plana autour de la pointe du toit d’une Grande Case,

Cette case était chapeautée d’un gros coquillage, une conque.

C’est dans cette case que venaient se lamenter ceux qui étaient contre la rebellion. C’est là qu’ils venaient pleurer pour se soulager du malheur.

Le troisième jour à midi, l’aigle se posa au faîte de la case et de nouveau se métamorphosa en cagou cette fois,

Celui-ci perça l’extrémité de la conque de son bec puissant, puis il inspira profondément. Quand il eut bien gonflé sa poitrine, il souffla dans l’ouverture qu’il venait d’ouvrir, produisant un son doux et apaisant.

Les occupants de la maison furent immédiatement transportés par cette musique magique, même les cœurs de pierre en furent émus. L’intérieur de la case s’illumina, le visage de ceux qui pleuraient rayonna de joie car leur cauchemar était fini. Ils n’avaient plus à se soumettre au traître.

La province Dama d’Eden a échappé au joug de l’oppresseur, le peuple est revenu vers son « Roi Soleil » et c’est depuis ce jour que le Cagou vit au sommet de la Montagne des Rêves. Il est devenu l’oiseau fétiche du « Roi Soleil », l’emblème des retrouvailles, la Flèche Faîtière.

Désormais le Chant du Cagou a le pouvoir de rompre le charme du jeteur de sort.

Le pays prospère et le « Roi Soleil » s’en réjouit.

Et depuis lors, l’oiseau symbole de concorde, arbore la coiffe de plumes que le « Roi Soleil » lui a offerte.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :