Aller au contenu principal

Caroline Machoro, femme engagée

Caroline Machoro-Reignier est une femme politique indépendantiste kanak de Nouvelle-Calédonie, née le 19 octobre 1952 dans la tribu de Nakéty située entre les villages de Canala et Thio. Militante de l’Union calédonienne (UC), elle préside le groupe du Front de libération nationale kanak et socialiste (FLNKS) au Congrès de la Nouvelle-Calédonie de 2011 à 2014 et est l’une des signataires de l’accord de Matignon du 26 juin 1988.

Caroline Machoro est la sœur cadette d’Éloi Machoro, secrétaire général (et donc numéro deux) de l’UC à partir de 1981 et ministre de la Sécurité du « Gouvernement provisoire de Kanaky » (GPK) dès sa création en 1984, connu pour être l’un des principaux organisateurs des actions sur le terrain des comités de lutte de la côte Est au début des Évènements des années 1980 et pour avoir été tué par les forces de l’ordre le 12 janvier 1985. Comme son frère aîné et ses sœurs Marie-Françoise et Philomène, c’est une activiste indépendantiste très engagée. Caroline Machoro va connaître pour sa part, pendant cette période, quatre mois de prison.

Reçue par Nathalie Daly dans l’émission Les Grands Témoins de Nouvelle-Calédonie 1ère, elle témoigne.

Sources :
Wikipédia
Nouvelle-Calédonie 1ère

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :