Retour au bercail d’une massue à bec d’oiseau

L’Association les amis du musée de Nouvelle-Calédonie (ALAM-NC) a remis une massue bec d’oiseau au Musée de Nouvelle-Calédonie. L’objet, d’abord repéré sur un site de vente aux enchères, a été acquis lors d’une vente le 21 octobre 2017, à New York. Il aurait été offert par un missionnaire de Lifou à un docteur australien. L’occasion de rappeler le travail fait par cette association.

La massue bec d’oiseau et le révérend Samuel MacFarlane

L’intérêt majeur de l’objet provient d’une inscription manuscrite, gravée dans sa partie supérieure :  » Presented by the Rev. Dr McFarlane to Dr. Coombs, from Fiji « .

Samuel MacFarlane (1837–1911) était un révérend de la London Missionary Society(mission protestante de Londres) en poste aux îles Loyauté, avant James et Emma Hadfield, dont le Musée de Nouvelle-Calédonie possède déjà une collection d’objets donnés par leurs descendants en 2009.

On lui accorde la publication et la traduction de l’évangile de Saint-Matthieu et du nouveau testament en drehu, et le livre The Story of the Lifu Mission, publié à Londres en 1873.  

Le musée de Nouvelle-Calédonie poursuit actuellement ses recherches pour déterminer l’auteur de la dédicace (il se pourrait que MacFarlane ne l’ait pas faite lui-même), la date du cadeau (le terme   » Rev Dr  » suggère que MacFarlane aurait fait le don après l’obtention de son doctorat en 1886), et l’identité du Dr. Coombs, qui pourrait être issu d’une famille influente australienne qui comptait bon nombre de voyageurs.

Le révérend est arrivé à Lifou avec son épouse le 30 octobre 1859, à l’âge de 22 ans. La mission dans laquelle il œuvrait a été détruite par les Français en mai 1864, sur ordre du gouverneur Guillain qui cherchait à étendre la prise de possession française aux Loyauté. En décembre 1870, le Rev. A. W. Murray arrive pour le remplacer. Ils partent ensemble en Papouasie-Nouvelle-Guinée en mai 1871, puis reviennent à Lifou en novembre de la même année. Samuel MacFarlane part ensuite pour l’Angleterre, retourne en Australie en 1874, et enfin s’installe en Papouasie-Nouvelle-Guinée jusqu’en juin 1886.

L’association Les amis du musée de Nouvelle-Calédonie

L’association Les amis du musée de Nouvelle-Calédonie (ALAM-NC), créée en 1993, a pour but de soutenir et d’aider au développement des activités du musée en accord avec la direction de l’établissement.

Ils soutiennent notamment l’acquisition de pièces intéressantes, comme dans le cas de cette massue bec d’oiseau, dont ils ont assuré les frais d’achat, de fret et de droits de douane. 

L’association a ainsi pour missions :

  • l’animation à caractère culturel ou pédagogique,
  • la publication de documents à caractère culturel ou scientifique,
  • l’aide à la réalisation des expositions,
  • l’enrichissement des collections en achetant des œuvres, en collectant des crédits pour faciliter les achats du musée, en suscitant des donations,
  • le développement des relations avec les autres musées et institutions culturelles ou scientifiques, et toute opération pouvant aider au développement du musée et de ses activités.

Les membres de l’association contribuent bénévolement aux activités du musée dans le cadre de l’organisation de manifestations, de la conduite de visites guidées, du rangement des espaces de réserves, de la mise en place de lieux de stockage, de l’avancée des recherches sur les collections, etc.

L’association Les amis du musée de Nouvelle-Calédonie, en parfaite conformité avec l’Accord de Nouméa, œuvre pour le retour des œuvres et pièces Kanak en Nouvelle-Calédonie.

Pour consulter le site du Musée de Nouvelle-Calédonie : https://museenouvellecaledonie.nc/

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :