Kanaks, l’histoire oubliée

Véritable documentaire fiction, ce film retrace avec émotion la vie de Christian Karembeu, de son adolescence en Nouvelle-Calédonie à sa carrière de star internationale de football. Par ses témoignages du passé, il met en lumière la question de l’identité océanienne, dans un monde qui tend à s’uniformiser.

A l’âge de 17 ans, Christian Karembeu, est remarqué pour ses talents de footballeur. Sur le point de partir en métropole pour intégrer le FC Nantes, des événements tragiques éclatent à Ouvéa, remettant totalement en question son départ.

Au même moment, l’adolescent découvre l’histoire commune de son île et de la France, ce qui le marquera tout au long de sa vie. Il apprend que son propre grand- père, grand chef de tribu Kanak, fût exhibé et humilié lors de l’Exposition Coloniale à Paris en 1931.

Peut-il partir en métropole poursuivre sa carrière sans trahir les siens ? Il finira par s’y rendre, mais actera symboliquement sa souffrance, en refusant de chanter la  Marseillaise lors de la Coupe du Monde en 1998.

Depuis la sortie de ce films, il s’est expliqué : ce film lui a permis enfin d’exprimer sa fierté de  porter les couleurs de la France, tout en attirant l’attention de la métropole sur les événements historiques et tragiques de la Nouvelle-Calédonie. Christian Karembeu est devenu un homme, porteur à la fois de la mémoire et de la sagesse des siens.

Source : NC 1ère

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :