Hommage à Déwé Gorodé – édition 14 de la pause décoloniale

Cette 14ème édition est un hommage à une grande dame qui a marqué l’histoire politique et littéraire de Kanaky/Nouvelle-Calédonie.

Icône inspirant les jeunes femmes Kanak, Déwé Gorodé a rendu son dernier souffle le 14 août 2022 à Poindimité, à l’âge de 73 ans. C’est comme un chapitre de la lutte qui se termine, c’est un air de nostalgie qui s’entend, un parfum de mélancolie, de la frustration peut-être bien aussi qui imposent cet hommage. Nous aurions voulu la connaître de près, voire encore plus…

Déwé Gorodé fait partie de celles qui ont permis que le peuple Kanak se tienne debout dans leur propre pays. Nous souhaitons rendre hommage à une grande dame qui a révolutionné l’image de la femme Kanak, une grande dame qui a inspiré et inspire encore aujourd’hui les militants, les féministes, les décoloniales, les révolutionnaires de la pensée qui dans le tumulte des conflits, construisent, formulent, reformulent des relations, bâtissent des ponts… Une militante, une élue politique, une poétesse, une auteure, une mère, une sœur, une femme… UNE KANAK…

Déwé Gorodé, c’est le semblant d’une énigme publique à résoudre au travers de ses écrits là où ses émotions nous parlent sans détour, là où l’on peut lire l’amour derrière la colère, l’espoir derrière la tristesse, là où le parcours fascinant d’une femme Kanak dévouée à son pays défie toutes épreuves et tous stéréotypes… De nouvelles voies, de nouveaux horizons, voilà ce qu’ELLE nous a laissé comme héritage.

Pour cette édition spéciale, nous avons le plaisir d’accueillir une nouvelle contributrice que l’on nomme Bookanaky. Elle a rejoint depuis peu l’équipe de la pause décoloniale. Connu sur Instagram et Facebook, Bookanaky fait la promotion de la littérature de Kanaky, du Pacifique en générale.

Vous aurez l’occasion d’en savoir un peu plus lors de la 15ème édition, en attendant voici le programme de cette 14ème édition :

  • En première partie > interprétation de l’itv de Déwé GORODE interrogée par Suzanne Ounei en 1994. Avec Stéphanie COULON pour la voix de Susanne Ounei et Bookanaky pour celle de Déwé Gorode
  • En seconde partie > partage d’une sélection de 3 poèmes de Déwé Gorodé lus par les membres de la pause décoloniale : Anaïs, Bookanaky, Roselyne.

Cliquez sur l’image ci-dessous pour accéder au podcast.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :